Sélectionner une page
Wireframes basse fidélité vs wireframes haute fidélité
Wireframes basse fidélité vs wireframes haute fidélité

Les idées doivent être testées. C’est là qu’interviennent les wireframes basse fidélité et les wireframes haute fidélité. Elles vous aident à garantir que vos utilisateurs ne reçoivent que vos meilleures idées.

Lorsque les gens envisagent la construction d’une maison, ils imaginent probablement les bruits de perceuses et l’installation d’un toit et non les plans et calculs détaillés effectués bien avant la pose de la première brique.

Ce n’est pas parce que cette planification n’obtient pas autant d’attention que ce n’est pas important. Construire une maison sans planification minutieuse est possible, mais cela ne veut pas dire que c’est une bonne idée. Il en va de même pour le monde de la conception de logiciels. Les wireframes basse fidélité et les wireframes haute fidélité sont les héros méconnus des excellents logiciels.

Que sont les wireframes ?

Les wireframes représentent un aperçu clair de la structure de la page. Sa disposition, son architecture, son flux, ses fonctionnalités et ses comportements. Cependant, les wireframes n’affichent pas les couleurs, les styles ou tout autre détail de conception. On peut dessiner un wireframe à la main ou le créer numériquement, selon le niveau de détail requis par le client. Leur objectif principal est de faire gagner du temps à chaque partie impliquée dans le projet. Plongeons plus profondément dans les wireframes.

Pourquoi avez-vous besoin de wireframes ?

Wireframes basse fidélité vs wireframes haute fidélité

Les wireframes existent le long d’un spectre. Chaque type de wireframe peut être utile à différentes équipes de conception et de développement de logiciels. Cela dépend de leur progression dans un projet.

Que vous souhaitiez avoir une maison fiable, une application puissante ou un site Web hautement fonctionnel, la même règle s’applique à chaque cas.

Prenez votre temps pour une planification approfondie.

Ce n’est pas une perte de temps, mais le contraire. Les wireframes font gagner du temps et des efforts aux concepteurs, aux développeurs et à leurs partenaires commerciaux . Ne pas utiliser de wireframes basse fidélité et de wireframes haute fidélité signifie ajouter ce temps et cet argent supplémentaires à un projet de refonte. Une situation coûteuse.

Un wireframe est une représentation visuelle simplifiée d’une mise en page pour un site Web ou de l’écran de l’interface d’une application. Les wireframes sont comme des plans architecturaux. Illustrations généralement en noir et blanc, parfois avec des marques ou des taches lumineuses. Ceux-ci permettent de définir des zones ou des points spécifiques, de donner une vision claire de la structure du projet et des connexions entre les différentes parties.

L’avantage d’accepter l’importance des wireframes est qu’ils donnent aux clients, aux concepteurs et aux développeurs la possibilité de planifier et de valider rapidement la valeur de la conception d’une page ou d’un écran. Tout cela bien avant que de grands efforts n’aient été faits pour concevoir et construire cette même page.

Quand et pourquoi avez-vous besoin d’un wireframing

Le wireframing est plus efficace au début de chaque processus de conception lorsque l’objectif principal est de créer la structure du produit.

Les concepteurs utilisent des wireframes pour de nombreuses raisons. La première consiste à décrire la hiérarchie visuelle et typographique sur les interfaces utilisateur. Deuxièmement, ils utilisent des wireframes pour planifier les transitions et les interactions. Troisièmement, organiser l’interface générale afin de fournir les informations les plus précieuses à leur équipe et, en fin de compte, aux utilisateurs finaux.

Étant donné qu’un wireframe se concentre sur la structure plutôt que sur la visualisation des détails et des styles, les concepteurs essaient de rester simple. Les wireframes sont principalement limités aux schémas de couleurs monochromatiques, où seules les cases et les lignes représentent la copie, les images et, dans l’ensemble, les éléments de la page.

Que sont les wireframes basse fidélité ?

La définition basse fidélité est assez simple. Un wireframe basse fidélité est la première représentation visuelle d’une idée de designer. Cela garantit que les développeurs et les clients comprennent clairement les fonctionnalités et les conceptions que le logiciel doit prendre en charge.

Ne soyez pas dupe.

Malgré leur minimalisme, les concepteurs peuvent trouver les wireframes, en particulier les wireframes basse fidélité, inspirants. Ce sont des outils flexibles qui laissent place à l’expérimentation. Cela rend le processus créatif plus productif et moins coûteux, laissant place à un champ de solutions nouvelles et exceptionnelles.

Quels sont les avantages des wireframes simples ?

Les wireframes basse fidélité sont bénéfiques à la fois pour les clients et les équipes. D’une part, ils permettent aux équipes d’être agiles, ce qui signifie qu’ils aident les parties prenantes du projet à déterminer plus rapidement la meilleure solution pour les utilisateurs finaux. D’un autre côté, une structure filaire basse fidélité – et non une conception complexe et entièrement préparée – est suffisante pour aider le client à déterminer s’il doit ajouter ou supprimer des fonctionnalités dans une interface.

Le wireframing fait également gagner du temps aux deux parties et garantit que toutes les conceptions sont bien pensées. Grâce à leur simplicité, les wireframes basse fidélité sont rapides et faciles à remodeler afin que la convivialité soit assurée avant que des efforts supplémentaires de conception et de développement n’aient lieu.

Les développeurs savent que les wireframes basse fidélité signifient moins de perte de clientèle

L’autre avantage qu’une équipe tire des wireframes est que les développeurs peuvent voir le placement des éléments sur la page.

Lorsque des équipes entières peuvent visualiser et se mettre d’accord sur l’inclusion de fonctionnalités plus tôt dans le cycle de développement, elles épargnent à leurs clients des coûts supplémentaires plus tard dans le développement.

Si les webdesigners utilisent des outils numériques pour créer des wireframes basse fidélité, cela permet aux développeurs de commenter et de partager leurs idées. Cela se traduit par un travail plus efficace pour toutes les parties concernées.

Types de wireframes

Composé de cases et de lignes, un wireframe peut être aussi basique qu’un croquis sur papier ou un tableau blanc.

La plupart des concepteurs créent des wireframes avec différents niveaux de fidélité dans un court laps de temps qui illustrent des éléments visuels simples.

Les wireframes appartiennent généralement à l’un des trois groupes suivants :

1. Wireframes basse fidélité

Wireframes basse fidélité vs wireframes haute fidélité

Les wireframes basse fidélité ne sont qu’un croquis rapide qui peut rendre les idées plus tangibles.

Les wireframes basse fidélité sont généralement des schémas en noir et blanc ou de simples croquis sur papier axés sur la « grande image » de la page/du projet. Ils affichent les éléments de l’interface utilisateur sous forme de zones et de lignes sans annotations détaillées.

Alors que les wireframes basse fidélité sont généralement abstraits, ils offrent une chance de voir la structure de base de l’interface utilisateur. Ils ne demandent peut-être pas beaucoup d’efforts, mais ils épargnent beaucoup d’efforts supplémentaires sur la route.

Ils aident les entreprises à façonner leur produit dès les premiers stades de la collaboration avec l’équipe de développement.

2. Wireframes de fidélité moyenne

Wireframes basse fidélité vs wireframes haute fidélité

Les wireframes de fidélité moyenne peuvent aider à communiquer aux équipes comment les caractéristiques esthétiques peuvent prendre en charge les fonctionnalités essentielles.

Les concepteurs peuvent créer des wireframes de fidélité moyenne dans une palette monochrome ou en niveaux de gris. Il est préférable de créer manuellement des wireframes de moyenne fidélité. Mais l’utilisation d’outils numériques pour créer des composants d’interface utilisateur plus détaillés et plus réalistes peut également être utile pour comprendre comment certains détails esthétiques peuvent fusionner avec des fonctionnalités essentielles.

Les wireframes haute fidélité demandent plus d’efforts à créer, mais ils sont efficaces en ce sens qu’ils révèlent à quoi un produit ressemblera à l’achèvement du projet.

Pour créer des wireframes haute fidélité, il faut uniquement utiliser des outils numériques.

La principale différence par rapport aux autres types de wireframes réside dans le fait que les wireframes haute fidélité sont intégrés avec des couleurs et présentent des écrans plus proches de la façon dont ils apparaîtraient dans la version finale du logiciel.

Wireframing haute fidélité vs prototypage

Wireframes basse fidélité vs wireframes haute fidélité

Les concepteurs créent à la fois des wireframes et des prototypes en couleur. C’est pourquoi il est facile de confondre l’un avec l’autre. Mais avec des objectifs et des objectifs différents, ils sont en fait utilisés à différentes étapes du processus de conception.

Alors que les wireframes basse, moyenne et haute fidélité se concentrent principalement sur la transmission de la structure de la page, les prototypes donnent un aperçu plus détaillé de l’interaction derrière les éléments de l’interface utilisateur, leur style et leur positionnement. Les prototypes, contrairement aux wireframes, sont très utiles plus tard lors de la phase de test utilisateur. Cependant, leur objectif initial est généralement de permettre au client de voir si les solutions et les décisions prises concernant le produit sont efficaces.

Savoir quand utiliser des wireframes ou des prototypes

Les prototypes permettent aux concepteurs, aux clients et aux utilisateurs de test de valider la convivialité et la valeur globale de la conception de la solution. Mais en termes de design, ils sont toujours différents du produit final lui-même, et cette distinction est essentielle.

Les équipes font de leur mieux pour utiliser des prototypes à différentes étapes du processus d’interface utilisateur en fonction des exigences et des objectifs du projet en cours. Les prototypes transforment les wireframes statiques en actifs cliquables et interactifs afin que le concepteur puisse tester l’interface. Il s’agit d’une étape clé dans le processus de conception car elle permet d’identifier d’éventuels problèmes et difficultés avec les interactions des utilisateurs.

Les modifications, l’ajout d’éléments et la modification des transitions prennent beaucoup plus de temps et sont plus coûteux pour le client s’ils sont effectués pendant la mise en œuvre de la conception. Le prototypage évite cela, en validant les interactions au sein du logiciel avant que l’équipe de développement ne commence son travail.
Le prototypage est un moyen efficace et utile pour les concepteurs de valider leur travail et de tester leurs hypothèses avant de passer de la conception UX à la mise en œuvre de l’interface utilisateur.

Il y a, bien sûr, des exceptions. Le prototypage dans le but de valider des aspects tels que la convivialité et l’esthétique dans la phase finale de la conception de l’interface utilisateur n’est pas aussi raisonnable que certains pourraient le penser. Il est important de vérifier soigneusement la convivialité lors de la phase de conception UX. Sinon, il serait beaucoup plus difficile d’améliorer une expérience utilisateur inefficace une fois la plupart des éléments de l’interface utilisateur terminés.

6 conseils pour rendre le wireframing plus efficace

Il n’y a pas de grands secrets pour créer des wireframes de qualité basse fidélité, des wireframes de moyenne fidélité et des wireframes de haute fidélité. Néanmoins, il existe quelques astuces que les concepteurs et leurs clients peuvent utiliser pour générer de la valeur tout au long du processus de développement logiciel.

1. Faites des recherches approfondies au préalable

Ne commencez pas le processus de wireframing avant d’avoir défini les objectifs du projet, identifié le public cible et compris les problèmes que le produit doit résoudre. Dans de tels cas, il est bon d’utiliser des évaluations heuristiques avant d’entrer dans le processus de wireframing.

2. Gardez-les simples

L’objectif d’un wireframe est de créer une structure de la conception de la page. Enregistrez les détails pour plus tard. Gardez-les simples maintenant.

3. Utilisez une palette monochrome

Le processus de conception est plus productif si le concepteur termine plus tôt les wireframes basse fidélité et laisse des détails tels que les couleurs, les ombres et les polices pour l’étape suivante.

4. Écrire des annotations

Si un concepteur prévoit de présenter un wireframe à l’équipe, en fonction du projet et des besoins du client, il est judicieux d’inclure des annotations. Ceux-ci peuvent inciter à la conversation et fournir une ligne directrice pour ceux qui revisitent les wireframes plus tard.

5. Recueillir des commentaires

Demandez l’avis des membres de l’équipe et même ceux des utilisateurs potentiels. C’est un moyen efficace d’améliorer le travail et de gagner du temps pour les étapes ultérieures qui nécessiteront un travail de conception plus intensif.

6. Utilisez toujours une grille

Pour les concepteurs, une grille est une série de lignes verticales et horizontales qui divisent une page en espaces utilisés pour les marges, les colonnes, les espaces inter-colonnes, les lignes de type, les espaces entre les blocs de type et les images.

Une grille fournit aux concepteurs une base pour une mise en page complète du logiciel. Ils sont particulièrement utiles pour les documents de plusieurs pages, accélèrent le processus de conception et garantissent la cohérence visuelle entre les pages associées.

Les équipes de développement bénéficient également des grilles. Ils les utilisent pour espacer les actifs de manière uniforme car ils éliminent les incertitudes liées à la définition et au maintien d’un espacement, de marges, de rembourrage, etc.

Les wireframes demandent peu d’efforts et offrent un rendement élevé

Les wireframes, en particulier les wireframes basse fidélité, sont des outils efficaces qui permettent d’économiser du temps et des dépenses à la fois pour les équipes logicielles et leur partenaire commercial. Offrant des moyens simples de valider les idées dès le début avant le début des processus de conception ou de développement approfondis, ils réduisent les chances de pivots majeurs plus tard lors des engagements techniques.

Quel est l’autre nom du Wireframing ?

Le wireframe peut aussi être désigné comme maquette fonctionnelle c’est un schéma utilisé lors de la conception d’interface utilisateur pour définir les zones et composants qu’elle doit contenir.

Pourquoi les Wireframes doivent être en niveau de gris ?

On utilise traditionnellement du niveau de gris pour permettre de dissocier l’aspect graphique et de se concentrer sur l’expérience utilisateur et les fonctionnalités.

Pourquoi Utilise-t-on des Wireframes avant de créer les maquettes ?

La conception de wireframes va vous obliger à poser et à faire valider l’ensemble de vos blocs sur une page. Elle permet de gagner un temps précieux et de détecter rapidement des problème d’expérience utilisateurs. Sans avoir perdu de temps sur de la conception graphique inutile à ce stade.

Qui créer des wireframe ?

Une agence de webdesign peut créer des wireframe pour votre projet digital.

Pour tout renseignement sur nos services d’agence digitale à Montpellier. Contactez-nous via le chat de notre site web du lundi au vendredi de 9h00 à 18h00

Demander un devis Solutions Développement I Solutions Design Graphique I Solutions Marketing Digital I Blog